La basilique Saint Marc Venise est l’un des symboles les plus importants d’Italie du fait de sa beauté artistique et architecturale. Elle associe élégance et richesse, grâce aux somptueuses décorations notamment ses mosaïques, ses marbres et ses sculptures…

Histoire de la basilique Saint Marc

La première église consacrée à Saint Marc fut construite en 820 pour accueillir le corps du Saint. Qui selon la tradition, fut volé à Alexandrie en Egypte par deux marchands Vénitiens Bruno da Malamocco e Rustico da Torcello. 

Sa construction fut achevée à l’époque du Doge Giovanni Partecipazio, en 832. Elle fut consacrée, et l’on proclama à cette occasion Saint Marc comme Saint patron protecteur de la ville de Venise, à la place de Saint Théodore (Todaro pour les Vénitiens), particulièrement estimé en orient.

Cette première structure fut détruite en 976 par un incendie. Lors de l’insurrection contre le Doge Pietro Candiano IV, elle fut reconstruite en quelques années et consacrée cette fois au Saint Pietro Orseolo.

A partir de 1063, à l’époque du Doge Domenico Contarin, la Basilique Saint Marc Venise fut de nouveau détruite pour faire place à une troisième basilique, celle actuelle. Prenant pour modèle deux édifices présents à Constantinople : l’église des douze apôtres et Sainte Sophie.

Elle fut de nouveau dédiée à Saint Marc en 1094. L’année où selon la légende, le corps du Saint fut retrouvé miraculeusement caché dans un des piliers de l’édifice, peut-être oublié ici durant les travaux.

Depuis cette époque, le monument original de briques rouges apparentes et ses coupoles n’a cessé d’être enrichi de nouveaux éléments d’architectures, sculptures et autres ornements illustrant le style et les gouts des différentes époques.

Mariage dans la basilique Saint Marc

Si vous souhaitez vous marier à Venise, sachez que Venise compte plus de 130 églises. Toutes n’acceptent pas d’unir les étrangers. Malgré tout, vous aurez l’embarra du choix. L’église atypique que beaucoup de couples choisissent est la Basilique de Saint Marc. Elle est atypique du fait que la cérémonie aura lieu dans la crypte, au sous-sol. Cette crypte est intime, élégante, empreinte de charme et d’histoire.

Après la cérémonie, vous remonterez vers la partie centrale de la Basilique et vous pourrez admirer tout autour la grandeur de ce chef d’œuvre. Vous vous dirigerez ensuite vers la sortie depuis la porte centrale, pour vous retrouver de suite sur la place Saint Marc. Il n’y a qu’en période de Carnaval que les gens déguisés pourraient vous voler la vedette. Autrement, Vous serez assurément le centre d’attention de toutes ces personnes qui déambulent sur la place. Ce sera VOUS, au milieu d’un décors exceptionnel !

L’extérieur de la basilique

La basilique saint Marc Venise a été construite sur le modèle de l’église des Saints apôtres de Constantinople aujourd’hui disparue. Selon un plan en forme de croix grecque. Durant les siècles suivants, elle a subi d’importantes modifications grâce à la montée du pouvoir et de la richesse de la ville de Venise.

Son aspect actuel date de la fin du XV début XVIIème.  Le siège de Constantinople en 1204 durant la IVème croisade sera à l’origine de la première décoration de Saint marc. Pour vous donner une idée, les croisés menèrent le siège de Constantinople guidés par le Doge Enrico Dandolo âgé à l’époque de 90 ans. Ils pillèrent les églises, les différents centres de pouvoirs et presque cinq mille palais de la ville aujourd’hui connue sous le nom d’Istanbul. Selon les sources de l’époque Constantinople recueillait les deux tiers des richesses mondiales accumulés jusque-là.

Les croisés et les Vénitiens se mirent d’accord pour se partager les biens usurpés à Constantinople : un huitième chacun, le quart restant était destiné au futur empereur. 

Entre autres biens volés les Vénitiens rapportèrent le quadrige : les quatre chevaux de bronze qui ornent la façade de la basilique (ce sont des copies, les originaux se trouvent dans le musée à l’intérieur). L’icône de la Madonna Nicopeia (qui se trouve dans la chapelle) et de nombreuses reliques précieuses conservées dans le trésor de Saint Marc. La Quadrige se trouve dans la loge aux chevaux, au-dessus de la porte centrale. La porte se trouve au niveau du narthex (sorte de vestibule typique des structures de basiliques), elle est décorée de marbres et mosaïques rares.

De l’extérieur de la cathédrale Saint Marc en regardant ces chevaux on ne peut que ressentir leur puissance. Constitué d’or et de cuivre, pesant 835 kilos chacun, ils datent du Vème siècle. A l’époque ils se trouvaient à l’hippodrome de Constantinople. Napoléon déroba à son tour le quadrige, qui fut heureusement restitué par le gouvernement Français à Venise en 1815 lors de la chute de l’empereur.

Quadrige dans l'extérieur basilique Saint Marc à Venise.

Une grande partie du butin dérobé à Constantinople durant la IVème croisade fut incorporé à l’intérieur ou à l’extérieur de la basilique sous forme de marbres, colonnes, chapiteaux et statues. Les Vénitiens s’emparèrent donc de trésors inestimables à cette occasion, La sérénissime devint puissante mondialement.

Il fallait désormais montrer cette grandeur, c’est donc pour cela que la basilique fut dotée de nouvelles coupoles (chacune des coupoles inférieures furent recouvertes de dômes de bois couleur du plomb beaucoup plus hautes, dominées par une lanterne et une croix en or).

Les arcades supérieures de la basilique saint Marc Venise subirent elles aussi d’importantes modifications entre la fin du XIVème siècle et la moitié du XVème. On plaça à leurs sommets des sculptures gothiques qui formèrent une frise dentelée. 

La façade centrale comporte cinq portails surmontés d’arcades. Les portails sont composés de portes en bronze rapportées elles aussi de Constantinople au XIème siècle. 

La mosaïque du premier portail à droite (1260) raconte l’histoire des deux marchands Rustico da Torcello et Bruno de Malamocco, qui en 828 ont volé les reliques de Saint Marc à Alexandrie en Egypte pour les emmener à Venise. A cette occasion le Saint a remplacé le Saint patron de la précèdent Saint Theodore.

Mosaïque du premier portail de la basilique Saint Marcc

Pendant des siècles, Venise a été la principale porte d’entrée entre orient et occident, ces deux influences se retrouvent dans l’architecture de la basilique, il suffit de regarder les cinq coupoles qui rappellent celles d’une mosquée à Constantinople. 

A l’intérieur de la basilique Saint Marc Venise l’on peut trouver des mosaïques et dorures Byzantines du sol au plafond, ajoutées tout au long des sept siècles d’histoires de la basilique.

L’œuvre majeure de la basilique saint Marc Venise est le retable d’or. Un chef d’œuvre gothique incrusté de 2000 pierres précieuses et 255 panneaux émaillés. A ne pas manquer : les icones et reliques rapportées du siège de Constantinople et autres croisades.

Extérieur de la basilique Saint Marc à Venise.

L’intérieur de la basilique Saint Marc

Pénétrer dans la basilique Saint Marc Venise signifie mettre un pied dans une œuvre d’art. L’on peut admirer tout autour de nous les riches décorations comme les mosaïques dorées où sont représentées des figures bibliques ou le long voyage du corps de Saint Marc d’Alexandrie à Venise. Il se trouve maintenant en la basilique au niveau de l’autel central. A ceci s’ajoutent les marbres polychromes. Dès que vous entrez dans l’édifice après avoir passé les arcades, vous vous trouvez dans le narthex, vestibule dédié à l’accueil des fidèles, il est lui aussi richement décoré, autant que les plafonds ou le toit des coupoles. Un avant-gout prestigieux de ce qui vous attend à l’intérieur de la basilique. Cette première partie est dédiée exclusivement à l’histoire de l’ancien testament. A l’intérieur se poursuit le récit du nouveau testament.

L’intérieur de la basilique saint Marc Venise que vous voyez aujourd’hui est le fruit d’une évolution constante tout au long des époques. En effet, durant des siècles, la partie interne s’est enrichie de sculptures, marbres, joyaux et œuvres d’arts. Eléments venant du monde entier. Tout ceci a été possible grâce au rôle central de Venise dans les échanges commerciaux. En plus du commerce, s’ajoutèrent les croisades qui apportèrent à la Sérénissime des objets précieux provenant de Constantinople et de la terre Sainte. A l’intérieur de la basilique les touristes doivent suivre un parcours tracé. La visite est gratuite, accessible à tous, d’autres visites payantes sont possibles pour voir le retable d’or, le musée de Saint marc et le trésor. 

  • Le retable d’or : se situe derrière l’autel dans le presbytère. Il mesure 1mètre 40 de largeur pour 3 mètres 48 de longueur, il est constitué d’or, argent, vernis et pierres précieuses. C’est Pietro Orseolo qui est à l’origine de sa réalisation en 976. Cependant, il aura fallu 300 ans pour arriver à son aspect actuel. En effet, il y eu plusieurs versions sans cesse améliorées et enrichi par les doges successifs pour témoigner de leur puissance.

Retable d'or de la basilique Saint Marc à Venise (Pala d'Oro).

  • Le trésor de Saint Marc : collection des objets les plus précieux rapportés durant des siècles en l’honneur du Saint. Aujourd’hui il comporte 283 pièces fabriquées à différentes époques et provenant de diverses régions du monde.La majeure partie sont des objets originaires d’orient en particulier de Constantinople. En poursuivant la visite l’on arrive au musée de Saint Marc au premier étage, il regroupe des œuvres d’art prestigieuses, des objets de cultes collectionnés durant plusieurs siècles. Le musée est à visiter avec attention, même si le regard sera majoritairement attiré par le quadrige, réalisé en bronze, les quatre chevaux se trouvaient à l’origine à l’hippodrome de Constantinople. Ils ont été apportés à Venise lors de la croisade de 1204. Pendant quelques années, il a été déplacé à Paris par Napoléon car il l’a utilisée comme modèle pour le quadrige de l’arc de triomphe du carrousel en 1797.

Le sol de la basilique Saint Marc Venise

Inévitablement quand vous entrerez dans la basilique Saint Marc Venise votre regard sera attiré vers le haut. Dû à la magnificence des œuvres exposées, aux mosaïques et décorations. Nous vous conseillons également de regarder à vos pieds. En effet, le dallage est également une œuvre d’art de grande valeur. Il est constitué de mosaïques du XIIème siècle, opus sectile et opus tesselatum (mosaïques antiques à formes géométriques) en marbre.

Mosaique dallage sol dans l'intérieur de la basilique Saint Marc à Venise.

Dans la majeure partie des cas, le sol a été refait depuis la création de l’édifice. Les thématiques qui composent les mosaïques sont multiples comme des motifs entrelacés, figures géométriques, cercles, animaux comme par exemple des cerfs, chiens, colombes et aigles. Chacun d’entre eux ayant une signification symbolique bien précise.

Sur le côté droit de l’église saint Marc Venise, se trouve l’autel de la vierge Nicopeia. L’on peut y voir les reproductions d’animaux les plus appréciées des touristes qui s’amusent à découvrir tous les petits détails représentés.

Plus précisément vous pourrez voir deux coqs transportant un renard attaché à un bâton. Ceci est une illustration populaire ancienne très connue.  Ce qui surprend dans cette représentation est que la proie devienne à son tour le prédateur. Sur le même coté se trouve également trois aigles, symbole de force. A l’époque chrétienne, furent ajoutés des images du psychopompe :  guide des âmes vers le paradis.

Comme autres animaux l’on peut voir deux griffons, des animaux mythologiques moitié oiseaux/ moitié lions. Ils représentent la fierté et le courage dans la religion chrétienne. Deux paons qui symbolisent l’immortalité. Leur queue décorée de mille yeux représente l’omniscience de dieu. 

Si vous vous rendez dans la chapelle de Saint Isodoro vous pourrez y voir un rhinocéros, qui selon certains fut utilisé comme talisman pour éloigner les maladies.

Horaires d’ouverture de la basilique Saint Marc et informations pratiques

L’entrée de la basilique saint Marc Venise est gratuite. 

Billets coupes files pour la basilique Saint Marc

1€ par personne. Gros sacs et sacs à dos interdits. Pour vous éviter de faire la queue pour rien et devoir revenir, vous pourrez les déposer au vestiaire se trouvant dans un édifice à gauche de l’église : Ateneo San Basso.

Tenue correcte exigée pas de shorts, pas de jupes courtes (le problème se pose le plus souvent en été à cause de la chaleur), on vous demandera également de couvrir vos épaules.

Photos interdites à l’intérieur. Autorisées en extérieur ou depuis la terrasse. 

Retable d’or / Basilique Saint Marc Venise 

Tarifs : 4€ / 2€ (tarif réduit groupes de plus de 15 personnes)

Horaires : de 9h45 à 16h en semaine – 14h/16h dimanches et jours fériés

Prix Musée San Marco

2€ tarif plein / 1€ tarif réduit 

Trésor San Marco / Basilique Saint Marc Venise 

Tarifs : 3€ tarif plein / 1,50€ tarif réduit 

Horaires : de 9h45 à 17h en semaine / 14h/17h dimanches et jours fériés 

Campanile de Saint Marc 

Horaires : variables suivant les saisons 

Octobre e à mars : 9h30/15h45

Avril à juin : 9h/19h

Juillet à septembre : 9h/21h